Par le feu

Par le feu

De Will Hill

Aux éditions Casterman

Parutions le 6 mars 2019

 

Par le feu est un roman incroyable, fascinant et absolument bouleversant. Pour écrire cette fiction, l’auteur s’est inspiré des événements survenus dans la secte de Waco, au Texas, en 1993.

Moonbeam a passé toute son enfance et une grande partie de son adolescence dans la secte de la Sainte Église de la Légion du Seigneur aux États-Unis. Elle raconte, au fil des chapitres, son quotidien aux côtés de ses Frères et Sœurs. L’apprentissage du maniement des armes en cas d’attaque extérieure, les ordres donnés par le Père John, ainsi que toutes les restrictions auxquelles devait se plier toute la communauté. Elle nous parle de l’endoctrinement de ses semblables, des prières, et de la folie dans les discours du Père John. Complètement glaçant. Et enfin, Moonbeam raconte l’enfer vécu lors des dernières années, le bannissement des traîtres, dont sa mère, les violences subies, les punitions quotidiennes. Jusqu’au jour où, n’y tenant plus, la jeune fille se décide à agir… Il y a alors le feu, l’attaque, les enfants terrorisés qui se cachent, les armes qui mitraillent et les corps qui tombent autour d’elle. L’horreur absolue… la fameuse guerre tant attendue par le fanatique Père John, qu’il préparait secrètement depuis des années contre les « Servants du Serpent ».

Moonbeam survit à l’assaut des forces de l’ordre, ainsi que d’autres enfants et adolescents. Il y a donc un « Après » dans une institution, où il faut réapprendre à faire confiance aux autres – ceux qui veulent l’aider – et révéler les plus sombres agissements du Père John au psychologue et au FBI. Il faut se reconstruire par la parole, qui est enfin libérée. Mais Moonbeam cache un secret, elle ne sait pas si elle doit le révéler, ira t-elle en prison après son aveu ?

Les chapitres alternent entre l’Avant et l’Après, Moonbeam revient sur son passé au sein de la Base. Petit à petit, elle ouvre son cœur et son passé nous est dévoilé. Elle nous parle de ses Frères et Sœurs, dont certains sont fortement endoctrinés, et voire même menaçants. D’autres n’ont rien connu d’autre que cette Communauté. Ils sont persuadés que « le Seigneur est bon », celui dont parle avec tant de ferveur le Père John.

Ce livre est bouleversant. Le témoignage de Moonbeam nous révolte autant qu’il nous glace. Notre héroïne est forte mais également complètement brisée par son vécu, cet enfer. Il s’agit bien d’une fiction mais on peut parfaitement s’imaginer ce qui se passe dans de véritables sectes.

J’ai lu très peu de livres qui traitent de ce sujet. Je me souviens néanmoins d’un très bon roman jeunesse de Pascale Maret aux éditions Thierry Magnier qui s’intitulait Le monde derrière la porte (mai 2009) qui m’avait impressionné. Tout comme cette lecture qui, j’en suis certaine, me restera longtemps en tête.

49907354_146698202988886_1580431432480160615_n_002

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close